KK40

 

La fin justifie les moyens disait l'homme au gros cigare

La faim est un manque de moyens disait l'esclave hagard

Combien de vie pour ton havane, combien de morts pour ta Safrane ?

Tu es le boulet qui engraisse par ma sueur au bout de la chaine

Mon boulot n'est pour toi que signes abstraits sur calculette

Refrain #1:

Actionnaires inactifs jouant au Monopoly planétaire

Ordinateurs branchés fréquence argent fictif partout sur terre

Rien ne va plus, les jeux sont faits pour assurer la rente

(Des indices Nikeï, Dow John, Wall Street et gros KK40) bis

 

L'agonie est lente, mais le désert gagne chaque jour sa part de marché

Dune après dune, ride après ride

Et la Terre est meurtrie au rythme des affaires

Ses forêts lacérées par la fornication avide

Des autoroutes de la communication financière

Refrain#2:

Humanitaires actifs jouant leur vie dans les conflits

Que leurs frères ont armés par des placements rentables et innocents

Pour les industries du high-tech, sang pour sang, meurtrissantes

(Des indices Nikeï, Dow John, Wall Street et gros KK40) bis

 

Quoi que l'on fasse, le cigare se consume, la Safrane se fane

Et le brin d'herbe pousse au milieu du bitume

Malgré les pluies acides, l'irrespirable brume

La société lucrative et sans but finira dans la poubelle du temps

Car la Vie est patiente et le temps son allié infiniment

Refrain#3

Dirigeants inactifs visant l'immortalité dans leurs tombeaux cryogéniques

Intelligences et vies artificielles, Intel et Microsoft tirent les ficelles

Est-ce que rien ne va plus, est-ce que les jeux sont faits ?

(Pour en finir avec Nikeï, Dow John, Wall Street et gros KK40) bis

Visiteurs : Aujourd'hui: 5 --- Cette semaine: 20 --- Ce mois: 102 --- Total: 9189
Powered by Kubik-Rubik.de